Nous avons eu l'occasion de joindre au telephone Eric Noyer, qui a accepte tres gentiment de discuter avec nous sur son "Tryptique de Noel" dont nous preparons le troisieme volet "Sur la route des rois", apres avoir chante "Le paradis perdu" et "La nuit des bergers" (oeuvres publiees aux Editions A Coeur Joie).

 

Eric Noyer

  

Bonjour Eric Noyer ! Alors tout d'abord, qui etes vous ? compositeur ? chef de choeur ?

 

A la fois compositeur et chef de choeur, cela depend des periodes !

Je ne dirige pas de chorale comme chef attitre, mais je travaille avec de nombreuses chorales selon les opportunites. Par exemple, actuellement, je travaille avec une chorale de la Bresse pour Paques, et je cree une oeuvre pour un groupe lyonnais.

 
Comment avez vous compose ce tryptique de Noel ?

A l'ecole Steiner de Saint-Genis-Laval, il y a une tradition pour Noel de creer et de monter des "jeux" du moyen-age. L'idee initiale a donc ete d'etoffer les chants interpretes en solo par un enrichissement de choeur, et j'ai compose la premiere partie du tryptique, qui a donc ete la "Nuit des Bergers", et dont les textes ont ete crees a partir de l'evangile de Saint-Luc, du "Jeu de la nativite" et du "Jeu des bergers", qui sont 2 textes anonymes du moyen age. Cette piece ainsi creee a ete jouee a de nombreux endroits avec succes.

En fait, je me suis rendu compte que ces spectacles de Noel repondaient, d'une facon plus generale, a une grande attente du public; on peut ressentir une angoisse diffuse chez les enfants comme chez les adultes a cette periode de Noel.

Et nos spectacles revivifiaient une culture populaire forte (sans proselytisme religieux), ce qui nous a permit de jouer a la fois dans des eglises, des ecoles, des maisons de retraite.

  

La nuit des bergers
Le paradis perdu

  

Dans le repertoire traditionnel de Noel, beaucoup de chants evoquent l'histoire malheureuse d'Adam et Eve. La naissance de Jesus serait l'evenement qui aurait permis d'envisager un nouvel espoir pour se liberer du drame de la condition humaine. Pour comprendre les chants traditionnels de Noel, il semblait essentiel de revisiter l'histoire d'Adam et Eve au paradis terrestre. C'est de la qu'est partie l'idee de la composition du "Paradis perdu".

Mais les paroles des noels traditionnels ne permettaient pas de construire un spectacle sur le theme de la creation, d'ou l'idee d'une composition originale qui m'a permis de reformuler le texte traditionnel biblique pour essayer de mettre en valeur certaines images symboles, comme par exemple la "Adam-partie masculine en chacun de nous" ou le "Eve-partie feminine en chacun de nous".

Quant au troisieme volet, "Sur la route des rois", c'est un theme plus difficile a developper: un projet base sur des chants traditionnels ne fonctionnait pas. Et puis, a travers cette histoire, il y a quelque chose d'un autre ordre, il y a des vrais mechants (Herode est un etre terrible a aborder); et au dela de l'histoire, ce sont les premices de la conscience de choses terribles !

Qu'y-a-t-il d'Herode en moi, en quoi me permet-il de me comprendre ? Car, quand j'ecris, je me mets dans tous mes personnages, au sens de l'acteur qui doit "vivre" son personnage; et les horreurs d'Herode, aujourd'hui, vont d'Auchswitz a la pedophilie (massacre des enfants innocents).

A travers la musique traditionnelle des noels, trop "gentille", je ne pouvais pas trouver de moyen de m'exprimer. C'est la raison pour laquelle  j'ai prefere composer les chants de ces passages, pour marquer aussi la rupture avec la tradition.

  

Sur la route des rois
J'avais aussi la question: Comment traduire en musique les rois mages ? Il y a un cote plus droit, dans la pensee et la verticalite chez les rois alors qu'il y a un cote plus vegetal, dans le coeur et la souplesse avec les bergers. Je m'explique : si vous regardez les nativites dans la peinture du XVieme siecle (par exemple), vous trouverez deux types de nativites. Les premieres representent une creche ou une grotte, avec Jesus couche sur le sol dans la paille, Marie tres jeune, les bergers et leurs animaux. Les secondes representent une maison ou un palais, avec Jesus assis sur les genoux de Marie qui parait plus agee, les rois mages et leur suite. Le contraste est la traduction des textes evangeliques. Seul St Luc parle des bergers avec une genealogie pour Jesus. Seul St Matthieu parle des rois en donnant une genealogie un peu differente. Les artistes, au cours des siecles, ont cherche a rendre sensibles ces differences et je m'inscris dans cette tradition.
Donc deux mondes vraiment differents, le monde plus populaire et sa naivete, le monde plus savant avec les rois. Voila pourquoi j'ai introduit dans ce troisieme volet des morceaux de musique "savante" (Cererols, Praetorius, Bortniansky, Leo Delibes), afin de renforcer cette "verticalite".
Les passages contemporains, avec Herode, nous font perdre cette  verticalite; et j'aimerais que cela se sente meme a travers les chanteurs, qui ne peuvent pas rester droits !
 
Votre tryptique est compose pour choeurs a trois voix, pourquoi ?
 
La majorite des chorales a des difficultes a trouver des hommes ! J'ecris donc a partir de ce qui est, non de ce que je voudrais qui soit ! Ce qui ne m'empeche pas non plus de composer pour 4 voix ! Et puis les spectacles et chants de Noel necessitent un montage  rapide, qui doit etre effectue en 2 mois environ, d'ou ma recherche d' "efficacite".
Mais au dela de cet aspect pratique, le "3 voix" est aussi un travail passionnant; il permet de montrer comment les voix "entrent en relation". J'aime beaucoup que le chant passe d'une voix a l'autre; par exemple, dans "Marie allait", ce sont les altis, puis les hommes, enfin toutes les femmes qui ont le chant; cela facilite un travail de qualite et de precision. J'ai remarque que bien souvent les choristes ont une ecoute approximative des autres voix. J'ai l'impression que les autres voix sont percues un peu comme en "reve". Chacun ecoute un peu son pupitre et se laisse entourer par les autres voix. Je souhaite que l'ecoute des choristes puisse etre un peu plus reveillee, qu'ils puissent chanter leur voix tout en se concentrant sur la melodie chantee par d'autres ! Et ce travail d'ecoute est deja difficile a trois voix, souvent quasi impossible avec la meme qualite s'il y a quatre voix. Je souhaite que chaque choriste puisse arriver a ce que son ecoute soit centree entre les voix. Ainsi, le chanteur n'est plus concentre uniquement sur sa partie ; c'est l'ebauche d'un enrichissement des relations "sociales" entre les voix ! Cela chamboule parfois les habitudes (soprano-melodie, alto-voix d'accompagnement, tenor-en concurrence avec les sopranes et basse-base harmonique). J'ai souvent entendu des alti et des hommes qui m'ont dit etre heureux d'avoir le chant, et des sopranes etonnees de decouvrir le plaisir de chanter en accompagnement.
 
Apres la Creation, Noel, les roi mages, a quand une oeuvre pour Paques ?
 

Mais elle existe deja ! J'ai cree "Les trois arbres" (oeuvre editee aux Editions Symetrie) a partir d'un conte russe:

Trois arbres revent...

L'un veut devenir le plus beau coffre du monde, pour enfermer le plus beau tresor;
le second veut devenir le plus beau des galions, pour transporter le plus grand des capitaines;
et le troisieme reve de toucher le soleil !
Malheureusement le premier devient mangeoire, le second une simple barque sur un lac, le troisieme seche pour devenir simple poutre... de quoi se revolter pour avoir rate sa vie d'arbre !
Pourtant le premier va accueillir un enfant nouveau ne dans une creche, le second portera un homme capable d'apaiser une tempete, et le troisieme deviendra croix qui fait se rejoindre la terre et le ciel  !

  

Les trois arbres
 
Plus des oeuvres sur le temps de Paques a la Pentecote, sur l'annonciation a Marie et le Magnificat ?

 

Petite Messe

  

Oui, j'aime associer la dimension artistique et spirituelle, et essayer d'enrichir la comprehension de l'homme aujourd'hui, au travers de sa culture. Cela depasse le strict sens religieux, je peux faire chanter une messe a des choristes tres divers (certains se disant athees) ! mais il est tout de meme preferable d'en expliquer le processus, pour permettre au chanteur l'interpretation, comme l'acteur qui va habiter son personnage.

Et ce qui ne m'empeche pas de composer des oeuvres totalement profanes.

 
Des projets ?
 
Oh... des centaines ! mais je prefere ecrire une oeuvre pour une chorale determinee, faire le chemin de creation avec elle. J'ai deja ecrit une oeuvre sur Bouddha, pourquoi pas en imaginer une sur Mahomet ?
 
Merci Eric ! Nous envisageons un travail d'une journee avec vous sur cette oeuvre, et avec grand plaisir !